Mon panier | Mon compte | Contact

FrançaisEnglish

Ils produisent des truffes...

"Après plus d'un siècle d'abandon de la trufficulture dans ma région, je fus l'un des premiers à avoir planté vos plants mycorhizés dès leur mise au point par l'INRA. Depuis, non seulement je récolte de la truffe sur plus de 80% de mes plants, mais cette récolte est telle que je peux assurer pendant les 3 mois d'hiver un ban à la halle de la ville voisine, lors du marché hebdomadaire." J.M. à FRONTENAY-SUR-DIVE (86) le 20/10/2009

"Depuis 1977, je suis un utilisateur convaincu des plants mycorhizés AGRI-TRUFFE / INRA. Je fais partie des planteurs de la 1ère génération des plants AGRI-TRUFFE (1973-1983). Mes réussites sont issues de la nouvelle génération des plants avec conditionnement en godets cannelés anti-chignon et ce, depuis 1993. Voila pourquoi je reste fidèle a AGRI-TRUFFE avec qui je pratique "la recherche appliquée", échange avec de vrais professionnels." H.D. à ST-FRONT-D'ALEMPS (24) le 26/10/2008
 
"Je suis totalement satisfait de vos plants. Preuve en est: une de mes parcelles plantée en 1998 a commencé à produire dès la septième année. Il faut attendre le double de temps avec des plants traditionnels (quand ça donne!). Et sur les parties de parcelles qui sont les meilleures, je suis presque à 100 kg de truffes / hectare à la dixième année. 75% des arbres produisent et ce sont les chênes pubescents qui m'assurent la longévité de la production qui n'accuse aucun déclin à l'heure actuelle." Gilbert C dans le  (07) le 17/10/2008
 
"Les truffes de ma première plantation (1996: 350 chênes pubescents) sont énormes. La toute première, récoltée à 4 ans, pesait 377 grammes ! et pas une en desous de 150 grammes ! C'est encourageant pour les personnes que j'ai entrainées dans mon sillage. L'équipe de TRUFFEfrance est toujours là sur le terrain pour nous conseiller et réussir". F.E. à N.D. DE COMMIERS (38) le 15/10/2001

"Les plants mycorhizés AGRI-TRUFFE du millésime 92-93 font sensation dans le Lot. A Rocamadour, Miers, Martel,Varaire, ils ont commencé à produire exclusivement Tuber melanosporum sous des chênes verts et des noisetiers. Plus fort encore, un chêne de 4 ans et de 40 cm de haut a produit sa première truffe à Payrac". P.S. CAHORS (46) le 8/02/1998

"J'ai réalisé ma plantation de 70 ares en 1979, uniquement des chênes, à 4m sur 5m, sur un sol très caillouteux, en zone sèche. A la 10ème année, j'avais déjà la moitié des arbres producteurs. Ramené à l'hectare, j'ai un rendement moyen de20 à 30 kg de truffes. Je suis satisfaite de mon choix, d'autant plus que 40 chênes voisins originaire du Vaucluse sont toujours improductifs. M.H.D. à FABREZAN (11) le 23/10/97

"En 1976, j'avais fait une plantation de chênes pubescents AGRI-TRUFFE qui me satisfait pleinement. En effet, cela fait environ 6 ans que j'ai le plaisir de ramasser des truffes... Chaque année, d'autres chênes se mettent à produire. J'ai sur cette plantation, 85% de donneurs". G.C. (26) le 7/09/1996