05 65 61 16 19 - Accueil - Compte
Votre panier 0 0,00 EUR
Toute la truffe en un simple clic

Spores de truffes de Bourgogne congelées 100g, Tuber uncinatum


Envoyer à un ami
Ajouter aux favoris
29,00 EUR
Ajouter au Panier
Spores de truffes de Bourgogne congelées 100g, Tuber uncinatum
Spores de truffes de Bourgogne pour ensemencer vos arbres truffiers (Tuber uncinatum exclusivement).

Débris, pelures et morceaux de truffes de Bourgogne spécifiquement utilisés pour renforcer les mycéliums et les mycorhizes dans les racines des plants truffiers. Il permet d'accélérer la formation des brûlés, d'empêcher la prolifération de champignons indésirables et d'augmenter significativement le rendement des truffières par une dispersion des spores plus homogène.

Fiche technique: sachet de 100grammes de spores 100% Tuber Uncinatum.

Utilisation: Pour les arbres ou les brûlés sont bien formés ensemencer selon la technique dite des pièges à truffes. Faire un trou d'environ 25cm de diamètre par 25cm à 30 cm de profondeur à 30cm ou 40cm ou 50 cm du tronc selon l'age de l'arbre. (30cm pour un arbre de 3 ans, 40cm pour un arbre de 4ans, 50cm pour 5, etc). faire de 4 à 6 trous selon la taille de l'arbre et remplir ces trous avec un mélange composé de 50% de terre extraite du trou, 50% de substrat bio, et un ou deux sacs de spores de truffes de Bourgogne Tuber uncinatum, (1 ou 2 sacs de spores pour un sac de substrat bio). Mettre 2 à 3 poignées de ce mélange par trou puis recouvrir avec la terre restante. Selon les régions et s'il fait chaud, arroser.

Recommencer l'opération chaque année en augmentant légèrement la distance par rapport au tronc de l'arbre et en décalant la position. N'oubliez pas de repérer les racines dans le sol pour que les spores de truffes les infestent.

Pour des jeunes arbres d'un ou deux ans, saupoudrer ce même mélange autour de l'arbre et le faire descendre dans le sol en travaillant le sol a la binette sur 10cm environ.

Renouveler ces opérations tous les ans dans la truffière.

Dans les deux cas les résultats sont surprenants. D'où le slogan: semer pour récolter. Sur des arbres en production, les résultats se font sentir au mieux l'année d'après mais généralement plutôt 2 ans après.