Err

Contactez-nous : 05 65 61 16 19
                                                       
 

Le chêne Faginé (Quercus faginéa)


Le chêne Faginé est un bon compromis pour la truffe (tuber melanosporum) entre le chêne pubescent et le chêne vert, réunissant les 2 caractères de l’un et de l’autre (voir plus loin).

Aire de prédilection :  Il est très utilisé en Espagne et a un succès sur le célèbre plateau truffier de SARRION, province de TERUEL, réputé froid et aride, où il est présent à l’état naturel. Il pousse en Afrique du nord et dans la péninsule ibérique jusqu'à 1900 m d'altitude, dans des terrains calcaires ou non, mais plus frais et profonds que ceux acceptés par le chêne vert.

Descriptif :  C’est un arbre de la famille des fagacées, typique du climat méditerranéen. Comme le chêne vert, il peut atteindre 5 à 20 mètres de haut, décoratif, pouvant vivre jusqu'à 600 ans. Son feuillage est caduc mais résiste sur l'arbre pendant l'hiver (marcescence). C'est une espèce monoïque. La date de floraison s'étend d'avril à mai. Il s'hybride facilement avec le chêne pubescent.

Diverses données écologiques :
• arbre buissonnant,
• l'écorce est de couleur gris brun,
• feuilles alternes jusqu'à 15 cm, coriaces et dentées, de couleur vert sombre et tomenteuses en face inférieure, glands assez cylindriques à pétiole court, arrivant à maturité de septembre à octobre.
• Comme le chêne pubescent, il résiste bien au froid, se mettant aussi en repos végétatif,
• Comme le chêne vert, il aime la chaleur et résiste bien à la sècheresse, ne prend pas l’oïdium. Il se développe de la même façon et doit produire aussi rapidement que lui.
• Son système racinaire conjugue les 2 espèces végétales et se mycorhize donc plus facilement.